Quelle démarche entreprendre pour enseigner au Québec?

Question

lundi 27 mars | Isabelle

Bonjour Je suis enseignante dans le public en primaire. Ai-je besoin de repasser un diplôme pour devenir enseignante au canada ou de repasser une équivalence ?

Réponse

lundi 27 mars

La démarche à suivre pour obtenir une autorisation et un permis d'enseignement pour le primaire ou le secondaire est de s’informer auprès du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

http://www.education.gouv.qc.ca/enseignants/enseigner-au-quebec/autorisations-denseigner/

Il est à noter que les établissements d’enseignement postsecondaire (cégeps et universités) ne sont pas régis par les mêmes normes et qu’ils engagent leur personnel enseignant selon leurs règles respectives. Aucune autorisation d’enseigner n’est exigée ni délivrée pour enseigner dans ces établissements.

Voici les liens d'IMT en ligne concernant les différents postes d'enseignants pour plus d'information.

Lucie Veilleux

Lucie Veilleux

Analyste du marché du travail, Emploi-Québec, Direction régionale de la Capitale-Nationale

Emploi-Québec est le service public d’emploi et a pour mission de contribuer à développer l'emploi et la main-d'œuvre ainsi qu'à lutter contre le chômage, l'exclusion et la pauvreté dans une perspective de développement économique et social. Les services publics d'emploi consistent à des services universels d'accueil, d'information sur le marché du travail et de placement offerts à l'ensemble de la population et des entreprises. Emploi-Québec offre des services d'emploi spécialisés aux entreprises éprouvant des difficultés de main-d'œuvre ainsi qu'aux personnes pouvant entreprendre une démarche qui, à terme, les conduira à intégrer le marché du travail ou à s'y maintenir. L'accès aux différents outils et documents d'information sont disponibles sur le site Internet d’Emploi-Québec.

Vous ne trouvez pas réponse à vos questions?
Posez-la à nos experts

Nous attirons votre attention sur le fait que les réponses émises par nos spécialistes en mobilité internationale sont d'ordre général public et ne sont pas des consultations individuelles privées, engageant aucune responsabilité sur la teneur et le contenu.