Conférence : Défis et stratégies de Colombiennes en exil à Québec : Transitions, pouvoir d’agir et identité

VIVRE
Conférence : Défis et stratégies de Colombiennes en exil à Québec : Transitions, pouvoir d’agir et identité
  • Mercredi 23 janvier, de 18 h à 20 h 30
  • Bibliothèque Gabrielle-Roy, salle Gérard-Martin 350, rue Saint-Joseph Est (La Cité-Limoilou)
  • Pour plus d'info, Information : 418 641-6789, poste 4464
  • Site Internet

Séverine de Billy Garnier travaille comme psychologue, superviseure et professionnelle de recherche à l’École de psychologie de l’Université Laval, au sein du Laboratoire Psycho | Socio | Culturel du sommeil. 

Sa conférence prend pour point de départ le programme de protection des Colombiens à titre humanitaire en « pays source », appliqué de 1998 à 2011. Durant cette période, près de 1000 Colombiennes ont trouvé refuge à Québec. Dans le cadre de la psychologie communautaire, s’appuyant sur le modèle de l’individu en transition de Goodman, Schlossberg et Anderson (2011), cette recherche qualitative vise à comprendre l’expérience de 20 Colombiennes réfugiées à Québec depuis 2 à 10 ans, au regard des défis qu’elles disent rencontrer dans le pays d’accueil ainsi que des stratégies et ressources auxquelles elles disent avoir recours.

Le Cercle Gabriel-García-Márquez est animé par l’écrivain et journaliste Alix Renaud.

Également