Permis de travail pour personnel religieux

Question

terça-feira 18 abril | Gabriel

Faisant partie d'un organisme de bienfaisance religieux, nous aimerions procéder à l'embauche d'un religieux (Rabbin, Prêtre ou Imam) qui réside actuellement à l’extérieure du Canada. Comment devons nous procéder  ?  

Réponse

terça-feira 18 abril

Le processus normal pour les travailleurs étrangers temporaires qui souhaitent venir à l’aide d’une offre d’emploi au Canada implique, dans un premier temps, de démontrer l’absence de candidats canadiens ou résidents disponibles. Dans le cadre du Programme de mobilité internationale pour les Travailleurs d’ordre charitable ou religieux, le processus est simplifié pour les candidats admissibles à cette catégorie. Un professionnel relié à une religion (ex : prêtre, imam, rabbin) bénéficie d’une dispense relative à l’Étude d’impact sur le marché du travail (EIMT). Selon les informations que vous nous avez transmis, la personne visée pourrait ainsi plus rapidement effectuer une demande de permis de travail. Une fois la conformité de l’employeur effectuée, il sera possible de faire une demande de permis de travail.

Roger Pichette

Roger Pichette

Avocat, BB Immigration

Me Roger Pichette a complété son baccalauréat en droit et biotechnologies à l’Université de Sherbrooke avant de devenir membre du Barreau du Québec. Me Pichette est natif de la belle ville de Québec et il a toujours souhaité s’y établir pour pratiquer sa profession. Il est actuellement en charge du développement des activités de BB immigration dans le droit de l’immigration à partir de la capitale québécoise. Il est aussi très familier avec le droit des affaires québécois de par son expérience de plusieurs années au sein de Bernier Beaudry.