Permis de travail

Vous trouverez dans cette section tous les détails entourant l’obtention d’un permis de travail.

Qui embauche les travailleurs étrangers ?

Chaque année, plus de 150 000 travailleurs étrangers se rendent au Canada pour y occuper des emplois à durée déterminée et aider les employeurs canadiens à combler les pénuries de personnel qualifié. Un employeur canadien est autorisé à embaucher des travailleurs étrangers qualifiés pour une période déterminée s’il peut démontrer qu’il ne peut pas trouver de Canadiens ou de résidents permanents qualifiés pour occuper les postes, que l’arrivée de travailleurs au Canada n’aura pas une incidence néfaste sur le marché du travail canadien et qu’il satisfait toutes les autres exigences et conditions.

Des employeurs qui sont prêts à recruter à l’international affichent des postes toute l’année sur Québec en tête.

Exercez-vous un métier ou une profession permettant l’obtention d’un permis de travail?

À titre indicatif, vous pouvez vous référer aux statistiques d’Emploi-Québec afin de déterminer si votre métier ou profession a des perspectives professionnelles favorables. Si celles-ci sont favorables dans une région déterminée, un employeur pourra, dans la plupart des cas, recruter à l’international pour ce type d’emploi.

À titre d’exemple, voici un lien direct qui démontre qu’un consultant en informatique dans la région de la Capitale-Nationale (ville de Québec et ses alentours) a des perspectives professionnelles favorables. Ce type d’emploi pourra donc, si toutes les exigences et conditions sont satisfaites, être pourvu par un travailleur étranger.

Évaluez vos perspectives professionnelles au Québec en utilisant le portail IMT en ligne d’Emploi-Québec

Liens permettant d'accéder à la procédure générale pour l'obtention d'un permis de travail

Attention : Il est possible que vous ayez besoin d’un visa de résident temporaire pour votre entrée sur le territoire canadien, dépendamment de votre pays d’origine.

Vidéoconférence : Le permis de travail, levier pour une immigration réussie au Québec

8 décembre 2016 – Me Roger Pichette de la firme d’avocat BBImmigration vous donne de l’information relative à la mobilité internationale et l’immigration. Cette vidéoconférence s’adresse spécialement aux candidats francophones de l’Union européenne.

Liens

Schémas synthèses des différentes démarches de permis de travail

Schéma 1 : Permis de travail avec demande préalable d’une étude d'impact sur le marché du travail (EIMT) et du certificat d’acceptation du Québec (CAQ)

Candidat originaire d’un pays sans visa

Schéma 2 : Permis de travail avec demande préalable d’une étude d'impact sur le marché du travail (EIMT) et du certificat d’acceptation du Québec (CAQ)

Candidat originaire d’un pays avec visa obligatoire et/ou visite médicale

Schéma 3 : Demande de permis de travail sur dispense de validation d’offre d’emploi

Candidat originaire d’un pays sans visa et dispense autre que le programme Expérience internationale Canada

CIC - Citoyenneté et Immigration Canada

UTET - Unité de travailleurs étrangers temporaires (service d’information pour les employeurs canadiens)
ASFC - Agence des services frontaliers du Canada

Schéma 4 : Demande de permis de travail sur dispense de validation d’offre d’emploi

Candidat originaire d’un pays avec visa obligatoire et/ou visite médicale

Enfants et conjoint

Le conjoint d’un travailleur temporaire spécialisé – qu’il soit légalement marié ou partenaire en union de fait depuis au moins 12 mois, de même sexe ou de sexe différent – peut bénéficier d’une procédure spécifique pour avoir accès au marché du travail. Le conjoint peut ainsi obtenir un permis de travail « ouvert », c'est-à-dire sans employeur spécifique, et la validité de ce permis ne peut dépasser la validité du permis de travail du demandeur principal ni la durée de l'emploi du demandeur.

La demande de permis de travail pour conjoint accompagnant se fera en général au point d’entrée au Canada, si les demandeurs viennent d’un pays qui ne nécessite pas un visa, à défaut de quoi, la demande doit être déposée auprès d’un bureau canadien des visas. Pour en savoir davantage, consultez la section « Visas et immigration/travailler temporairement/époux ou conjoints de fait » du bureau canadien des visas le plus près de chez vous (voir liste).

Si votre conjoint ou vous-même souhaitez étudier pour plus de 6 mois, vous devrez faire une demande de permis d’études et d’un Certificat d’acceptation du Québec au préalable.

Vos enfants mineurs ou à charge pourront aller à l’école au Canada si vous êtes détenteur d’un permis de travail. Plusieurs types de démarches peuvent s’appliquer selon leur âge, s’ils vous accompagnent ou viennent vous rejoindre plus tard, etc. Voici le lien pour la démarche générale.

Vous souhaitez prolonger votre séjour?

Si vous désirez demeurer plus longtemps que la période accordée par le permis de travail initial, vous avez la possibilité de faire votre demande en restant sur place. Différentes avenues s’offrent à vous :